Le Temps des mortels
Espaces rituels et deuil

Livre numérique

Image de couverture (Le Temps des mortels)

Bien des gens ne savent pas trop à quoi s’en tenir lorsque, devant la mort, le terme rite est énoncé. Cet essai, qui repose sur plus de quarante ans de recherches en socioanthropologie de la mort, invite nos contemporains à comprendre pourquoi et veut les aider à choisir de façon quelque peu éclairée les manières de disposer des restes humains, de saluer la mort de leurs proches et d’aménager les traces matérielles du souvenir. Bref, de se refabriquer, soi, et avec les autres, à travers le passage de la mort et de nos morts.

Il tient dès lors le pari de répondre à ces questions que maints concitoyens se posent : d’où vient ce besoin de ritualiser, et encore plus, lors de la mort d’un membre du groupe ? Comment s’explique dans les mentalités la montée de la crémation ? Dans la palette des choix de disposition qui s’offrent, comment laisser place à la volonté des premiers concernés, soit, mais aussi aux personnes qui leur survivent ? Que penser des formes de communications relatives à la mort sur les réseaux sociaux et des sites commémoratifs en ligne ? Quelles sont les conséquences de ces pratiques sur les moments du rituel, sur le sort des restes humains, sur les lieux du souvenir ? Et sur l’expérience du deuil ?

Pour cela, Le Temps des mortels entraîne les lecteurs à tisser une série de liens entre les significations des pratiques récentes et celles issues de cultures millénaires. Ils pourront y trouver des clés pour les guider dans la diversité parfois déroutante des initiatives actuelles émanant d’entreprises et de tendances diverses. Ils auront également le loisir de s’inspirer d’une proposition articulant les facettes d’un rite davantage en concordance avec les désirs contemporains.

Table des matières

Table des matières
Le Temps des mortels 1
INTRODUCTION - Mieux discerner, et lancer une bouteille 11
PREMIER CARREFOUR - Une inertie définitive 17
CHAPITRE 1 - La terre, ou le passage-repos 27
CHAPITRE 2 - Le feu et l’eau, le passage-voyage 39
CHAPITRE 3 - L’ambivalence, pierre d’assise de toute sensibilité 53
DEUXIÈME CARREFOUR - Mais comment donc naît tout rite ? 67
CHAPITRE 4 - Temps cyclique et poussée du rite 77
CHAPITRE 5 - Du temps comme cadeau au culte du présent 87
CHAPITRE 6 - Le temps, c’est celui de la vie? 103
CHAPITRE 7 - Recours à la tradition, recours à la transmission 113
TROISIÈME CARREFOUR - Violence, rite et rituel 129
CHAPITRE 8 - Les rapports de pouvoir qui zèbrent le rite… et le rituel 143
CHAPITRE 9 - Petits malentendus et larges portées du rite 155
CHAPITRE 10 - Du tiers discret à la transcendance 167
QUATRIÈME CARREFOUR - La culture et l’éperon de la mort 177
CHAPITRE 11 - La disparition des corps: dispositifs mentaux et techniques 185
CHAPITRE 12 - La discontinuité des temps du rituel 205
CHAPITRE 13 - La dislocation des lieux de repos 217
CINQUIÈME CARREFOUR - « Quoi de neuf du côté de la mort ? » 239
CHAPITRE 14 - Un rituel expansif et extensif 245
CHAPITRE 15 - La proximité des morts dans la virtualité 263
CHAPITRE 16 - Morts (et mourants) au service des vivants? 285
DERNIER CARREFOUR - Proposition synthèse 309
CONCLUSION - Catastrophe, mystère, souffle 333
Remerciements 345
Table des matières 347