Le défi de la fragilité
Autour des essais de François Paré

Livre numérique

Le défi de la fragilité

Le défi de la fragilité se veut un hommage et un témoignage à l’œuvre critique de François Paré qui a influencé plusieurs générations de chercheurs impliqués dans les études des minorités au Canada et à l’étranger. Les articles, signés tant par des spécialistes reconnus que par des chercheurs émergents, témoignent de l’intérêt continu et toujours très vif que suscitent les propositions de l’auteur des Littératures de l’exiguïté (1992, prix du Gouverneur général). En prolongeant ses réflexions et en les mettant à l’essai sur des corpus de la Renaissance, de la Nouvelle-France, de l’Acadie, du Québec, de l’Ontario, des Caraïbes, de l’Afrique subsaharienne, ou encore de la littérature kurde, les auteurs participant à ce collectif démontrent la productivité des concepts « paréens », ainsi que la diversité de leurs applications. Le livre se divise selon quatre axes d’enquête : l’Ancien Régime; les fragilités; la conscience et l’oubli; et l’exiguïté, concept mondialisable.
Ont contribué à cet ouvrage : Gerardo Acerenza (Università degli Studi di Trento), Dersim Barwari-Kamil (Université McMaster), Ariane Brun del Re (Université de Montréal), Philip Collington (Niagara University), Tara Collington (Université de Waterloo), Andréanne R. Gagné (Université du Québec à Chicoutimi), Lucie Hotte (Université d’Ottawa), Laté Lawson-Hellu (University of Western Ontario), Élise Lepage (Université de Waterloo), Johanne Melançon (Université Laurentienne), Francois Paré (Université de Waterloo), Marie-Christine Pioffet (Université York), Guy Poirier (Université de Waterloo), Pascal Riendeau (Université de Toronto), Pamela V. Sing (Université de l’Alberta), Jimmy Thibeault (Université Sainte-Anne), Emmanuelle Tremblay (Université de Moncton).

Table des matières

Table des matières
Première de couverture 1
Page de titre 5
Dépôt légal - Catalogage 6
Remerciements 7
Introduction 9
L’oeuvre de François Paré, à l’aune de sa trajectoire intellectuelle 19
FRAGILITÉS ET IDENTITÉS SOUS L’ANCIEN RÉGIME 35
L’ami Du Bellay 37
À l’ombre de la « Grande Histoire » : enjeux et positionnements des annales religieuses de la Nouvelle-France 53
British empire et métissages : Liberty Asserted de John Dennis et les récits de voyage de l’Ontario français 75
FRAGILITÉS 105
La littérature québécoise entre intelligibilité et «risibilité» 107
L’imaginaire diasporal de Michel Tremblay ou l’improbable retour du Canadien français refoulé : lecture des premiers romans du cycle «La diaspora des Desrosiers» 133
Recommencements. Autour des essais de François Paré et d’un récit d’Hélène Dorion 155
Circularité dialogique et défaillance du personnage dans L’homme effacé de Michel Ouellette 173
CONSCIENCE ET OUBLI 191
Conscience et oubli : les deux lecteurs modèles de la parole franco-ontarienne 193
Conscience et oubli : pour une relecture de l’oeuvre de Guy Lizotte 217
Anthime et autres récits : le bout du monde de Bernard Boucher 245
Fragment, oubli et passé dans Sur le jadis de Pascal Quignard 261
L’EXIGUÏTÉ : UN CONCEPT MONDIALISABLE 281
Blessures de Ying Chen : un fantasme mémoriel et identitaire infléchi par un accueil en mouvance 283
Discours et contre-discours de l’exiguïté chez l’écrivain francophone Félix Couchoro 303
Modalités d’insertion de l’expression kurde dans la littérature française 319
Pour une «communalité» Nord-Sud. La figure de la déprise chez Aimé Césaire et Serge Patrice Thibodeau 341
Bibliographie de François Paré 363
Notices biobibliographiques des auteurs 385
Table des matières 393
Dans la même collection 397
Achevé d’imprimer 400
Quatrième de couverture 402