Les confins du patrimoine

Le patrimoine est aujourd’hui multiscalaire, présent à toutes les échelles territoriales, depuis le quartier, voire la rue, jusqu’à l’espace globalisé par la mondialisation et le tourisme. Le présent ouvrage invite à une réflexion sur les variations du sens du patrimoine et des dimensions qu’il prend dans diverses situations, de même que sur ses enjeux au point de vue praxéologique ou théorique – particulièrement dans le contexte quotidien. Plutôt que de présenter une succession de cas de patrimonialisation, les auteurs privilégient l’analyse de tensions entre des conceptions patrimoniales issues des milieux territorial, politique ou culturel. Les textes rassemblés ici permettent à ceux qui étudient le patrimoine, qui cherchent à le protéger ou qui, simplement, s’y intéressent, d’explorer :

- les discordances entre des perceptions du patrimoine et des modes de gestion de cet héritage - les différenciations linguistiques des représentations et des cultures différenciées du patrimoine - la transformation de la notion et des objets patrimoniaux sur un territoire ou au sein d’une communauté - la perméabilité des conceptions du patrimoine entretenues par des communautés culturelles variées.Né d’une volonté d’explorer les conceptions du patrimoine, cet ouvrage nous entraîne ainsi aux confins et dans les confins de cette notion.

Martin Drouin est professeur au Département d’études urbaines et touristiques de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (ESG UQAM).

Lucie K. Morisset est professeure au Département d’études urbaines et touristiques à l’ESG UQAM et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain.

Michel Rautenberg est professeur de sociologie à l’Université Jean Monnet Saint-Étienne et membre du Centre Max Weber.

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Collection Nouveaux patrimoines 4
Crédits 8
Table des matières 9
Liste des abréviations 11
INTRODUCTION - Les changements du patrimoine 13
Des traditions et des conceptions 15
Mondialisation, nationalisation et localisation des conceptions patrimoniales 24
Polysémique ou univoque ? 28
PARTIE 1 - DU BON VIEUX MONUMENT AUX POLITIQUES DE LA RECONNAISSANCE 31
Chapitre 1 - La dépatternisation du patrimoine en terrain postindustriel 33
Chapitre 2 - Le lavoir à charbon des Chavannes à Montceau-les-Mines: le laisser-faire comme projet patrimonial 53
Chapitre 3 - La consommation du patrimoine: quand le marché et l’appropriation se mêlent 79
PARTIE 2 - LES « ÉMERGENCES » Lorsque s’en mêlent les soubassements de l’histoire 103
Chapitre 4 - Patrimoniu et casale, deux visions corses du patrimoine ? 105
Chapitre 5 - Les musées et les identités au Pays basque et en Catalogne: enjeux politiques et sociaux du patrimoine dans l’Espagne actuelle 141
Chapitre 6 - La conception du patrimoine au Cameroun postcolonial: enjeux et logiques des acteurs 169
PARTIE 3 - DES IDÉES MOBILES Les va-et-vient transnationaux du patrimoine 209
Chapitre 7 - Les effets du séisme du 11 mars 2011 dans la redéfinition du patrimoine japonais: l’accession du Washokusur la liste du PCI 211
Chapitre 8 - L’essor des « patrimoines culturels» et leur instrumentalisation dans la région portuaire de Rio de Janeiro 233
Chapitre 9 - Du patrimoine au patrimoine européen: de la mobilisation du concept à son utilisation dans les réseaux transnationaux des Itinéraires culturels du Conseil de l’Europe 271
CONCLUSION - Les anneaux des seigneurs 295
Un objet pluridisciplinaire de notre temps 297
Les mots et les maux des phénomènes patrimoniaux : entre l’unique et le typique 299
Par-delà l’héritage : un bien ambigu 300
Quand le monument n’est plus historique, le patrimoine devient culturel 301
L’émancipation du patrimoine ? 303
Notices biographiques 307
Quatrième de couverture 316