Regards sur les archives d’écrivains francophones au Canada

Livre numérique

Regards sur les archives d’écrivains francophones au Canada

Intégrer les archivesd’un écrivain – ses carnets, son journal personnel, sa correspondance, lesavant-textes de ses œuvres publiées, voire ses notes de lecture – dansl’analyse de son œuvre canonique permet, on le sait, d’éclairer celle-ciautrement, d’en dégager un sens jusque-là inaccessible. Au Canada, mêmesi quelques initiatives d’envergure se sont développées au cours des vingtdernières années, le versant francophone des archives d’écrivains est demeurépeu exploré par les chercheurs, surtout en ce qui concerne les corpus horsQuébec. Cet ouvrage propose un état présent des recherches menées dans plusieursfonds d’archives et des études portant sur différents corpus ponctuels composésdes avant-textes et autres documents appartenant aux dossiers génétiquesd’œuvres publiées. Si les études sur le corpus québécois (Roy, Guèvremont,Hébert, Ducharme, Aquin, Tremblay, etc.) dominent en nombre, celles portant surl’Ontario (Poliquin), le Manitoba (Léveillé) et l’Acadie (Leblanc) sont aussireprésentées. Les différentes collaborations permettent de mettre en lumière lamultiplicité des perspectives sous lesquelles il est possible d’envisager lesquestionnements liés aux fonds d’archives – notamment génétique, thématique,sémiotique, historique, sociologique, diaristique –, tout en faisant ressortirla diversité et la richesse des différents fonds et les problèmes et lacunesqui leur sont inhérents.Une coédition avec le Centre de recherche en civilisation canadienne-française.Ce livre est publié en français. -Engaging with a writer’s archives – their notebooks, personal journals, correspondence, drafts, and annotations – when analyzing their canonical work, enables us to shed a different kind of light on the latter, to penetrate a hitherto inaccessible meaning. Although some significant initiatives have emerged in Canada over the past two decades, the Francophone aspect of writers’ archives has remained relatively untouched by researchers, especially with regard to the corpus outside Quebec. This work provides insight into the present state of research into several archival collections and of studies into different unique collections comprising drafts and other documents that are part of genetic records of published works. While the studies on the Quebec corpus (Roy, Guèvremont, Hébert, Ducharme, Aquin, Tremblay, etc.) are more numerous, those on Ontario (Poliquin), Manitoba (Léveillé) and Acadia (Leblanc) are also represented. 

The various collaborations emphasize the range of possible approaches towards working with archives –  including genetic, thematic, semiotic, historical, sociological, and diaristic – while highlighting the diversity and richness of different collections as well as their inherent problems and gaps.

A copublication with the Centre de recherche en civilisation canadienne-française.

This book is published in French.

Intégrer les archives d’un écrivain – ses carnets, son journal personnel, sa correspondance, les avant-textes de ses œuvres publiées, voire ses notes de lecture – dans l’analyse de son œuvre canonique permet, on le sait, d’éclairer celle-ci autrement, d’en dégager un sens jusque-là inaccessible. Au Canada, même si quelques initiatives d’envergure se sont développées au cours des vingt dernières années, le versant francophone des archives d’écrivains est demeuré peu exploré par les chercheurs, surtout en ce qui concerne les corpus hors Québec. Cet ouvrage propose un état présent des recherches menées dans plusieurs fonds d’archives et des études portant sur différents corpus ponctuels composés des avant-textes et autres documents appartenant aux dossiers génétiques d’œuvres publiées. Si les études sur le corpus québécois (Roy, Guèvremont, Hébert, Ducharme, Aquin, Tremblay, etc.) dominent en nombre, celles portant sur l’Ontario (Poliquin), le Manitoba (Léveillé) et l’Acadie (Leblanc) sont aussi représentées. Les différentes collaborations permettent de mettre en lumière la multiplicité des perspectives sous lesquelles il est possible d’envisager les questionnements liés aux fonds d’archives – notamment génétique, thématique, sémiotique, historique, sociologique, diaristique –, tout en faisant ressortir la diversité et la richesse des différents fonds et les problèmes et lacunes qui leur sont inhérents.Une coédition avec le Centre de recherche en civilisation canadienne-française.Ce livre est publié en français. -Engaging with a writer’s archives – their notebooks, personal journals, correspondence, drafts, and annotations – when analyzing their canonical work, enables us to shed a different kind of light on the latter, to penetrate a hitherto inaccessible meaning. Although some significant initiatives have emerged in Canada over the past two decades, the Francophone aspect of writers’ archives has remained relatively untouched by researchers, especially with regard to the corpus outside Quebec. This work provides insight into the present state of research into several archival collections and of studies into different unique collections comprising drafts and other documents that are part of genetic records of published works. While the studies on the Quebec corpus (Roy, Guèvremont, Hébert, Ducharme, Aquin, Tremblay, etc.) are more numerous, those on Ontario (Poliquin), Manitoba (Léveillé) and Acadia (Leblanc) are also represented. 

The various collaborations emphasize the range of possible approaches towards working with archives –  including genetic, thematic, semiotic, historical, sociological, and diaristic – while highlighting the diversity and richness of different collections as well as their inherent problems and gaps.

A copublication with the Centre de recherche en civilisation canadienne-française.

This book is published in French.

Table des matières

Table des matières
Cover 1
Half Title Page 4
Title Page 6
Copyright Page 7
Table des matières 334