Le Hantage : Un ouvrage de souvenance

Le Hantage : Un ouvrage de souvenance

Dans son nouveau recueil de poésie, Le Hantage : un ouvrage de souvenance, Nathan Rabalais crée des textes qui mènent le lecteur à explorer une poésie qui n’a peur ni des maux ni des mots. Il s’agit d’un réfléchissement et d’une réflexion où la/les vraie/s signification/s du poète sort(ent) des couches successives des langues qui (in)forment cette poésie. En effet, c’est l’anglais, c’est le créole, c’est l’espagnol qui hantent la poésie de Rabalais comme ces langues hantent le français de tout Louisianais. Chez Rabalais, ce n’est ni le cri de ceux qui souffrent, ni les gémissements nostalgiques de ce qui a disparu. Non, c’est le cri de ce qui naît, un français unique à voies multiples. Au moyen de cette langue purement louisianaise, Rabalais fait penser à un Prévert des bayous universels où chaque individu se renferme dans son propre château de boue et espère – ou attend – ou évite – son salut personnel.