Des mines littéraires

L’imaginaire minier dans les littératures de l’Abitibi et du Nord de l’Ontario

Livre numérique

Des mines littéraires

«Des mines littéraires» propose, à partir d’une analyse d’œuvres marquantes de Daniel Saint-Germain, Jeanne-Mance Delisle, Jocelyne Saucier, Jean Marc Dalpé, Doric Germain, Hélène Brodeur, Michel Ouellette et d’autres, une lecture comparative de l’imaginaire littéraire minier de l’Abitibi et du Nord de l’Ontario, deux régions fondées sur l’industrie extractive.

Basé sur la notion de chronotope de Bakhtine – les éléments de description spatiaux et temporels des récits –, l’ouvrage est divisé en trois parties. La première se penche sur la typologie de la mine mythique et l’imaginaire des mines industrielles de la littérature européenne ; la deuxième, sur l’esthétique nordique et la notion de frontier, qui structurent la littérature des mines en Amérique du Nord. La dernière partie analyse l’impact du chronotope minier sur les rôles conférés aux personnages fictionnels, à leur fatalité de n’exister que pour servir le mythe de la mine. L’ouvrage s’intéresse également aux particularités différenciant les deux corpus, qu’il s’agisse par exemple de l’importance accordée au militantisme ouvrier ou à la dimension symbolique de la mine.

Avec cette étude, Isabelle Kirouac Massicotte creuse un champ de recherche peu exploré dans les études littéraires au pays.

Table des matières

Table des matières
Page de couverture 1
De la même auteure 4
Page titre 5
Catalogage 6
Dédicace 7
Épigraphe 9
Introduction 11
Chapitre I – Les chronotopes hérités de l’imaginaire minier européen 33
La dysphorie du chronotope de la mine industrielle 37
Le travail minier comme menace à la santé 38
La mine industrielle et son paysage 41
Des accidents et des catastrophes minières 45
Une solidarité qui ne va pas de soi : la question de la grève 52
D’un sacrifice à l’autre 58
Le pouvoir du capital 61
L’euphorie et son envers dans le chronotope de la mine mythique 64
La mine : un monde sacré et religieux ? 64
Vers une cosmogonie minière abitibienne 72
Le parcours initiatique : quête du sacré ou passage obligé ? 78
Sacralisation et désacralisation de l’espace minier 85
La mine mythique comme chronotope producteur d’autres mondes 87
Chapitre II – Formes génériques minières nord-américaines : les chronotopes de la frontier et du Nord 97
L’axe nordique de la colonisation : entre désert blanc et terre de tous les possibles 103
Les frontiers de l’Ouest et du Nord 103
La colonisation d’un bout du monde 105
Des villes minières d’« extrême frontière » 110
Le cosmopolitisme des centres miniers 111
Des villes de style boom-town 117
L’effet ville-fantôme 120
L’axe de l’aventurier : les parcours du prospecteur et la face cachée de la frontier 123
La prospection minière : entre errance et sédentarité 125
La valeur chronotopique des ruées vers l’or de la Californie et du Klondike 129
La démocratisation de la frontier 133
La folie de la ruée vers l’or 136
Les lieux de la frontier 137
Un monde souterrain associé à la criminalité 143
L’axe de l’hivernité : espace de l’épreuve et de la multiplication de la frontier 147
L’expérience d’un climat extrême 148
Les codes de la frontier nordique 150
Une épreuve spirituelle et ses états-limites 155
L’axe du Nord esthétique et l’axe franco-ontarien : fonctions du Nord et de l’hiver en milieu minier 160
L’ambiguïté de l’axe du Nord esthétique 160
L’axe nordique franco-ontarien : axe identitaire de la solidarité 164
Chapitre III – De la magnificence à l’exclusion : le personnel de l’oeuvre minière 169
L’homme comme initié : le prospecteur et le mineur, construction et déconstruction de la légende 172
Le « personnage-caméléon » et le marquage de la mine 173
L’habiter : mobilités et immobilités de l’homme 181
Machisme et refus de l’Autre dans l’imaginaire minier 188
Héros ou perdants ? La problématique de l’héroïsation du mineur et du prospecteur 194
La femme de l’hyper-terroir : l’épouse, la mère et la putain 213
La Terre-Mère :l’appropriation du corps de la femme 215
La figure traditionnelle de l’épouse-mère 220
La putain : envers de la Vierge ou produit du milieu minier ? 225
La figure de l’Autochtone : d’une essentialisation à l’autre 230
La femme autochtone : subordonnée de l’homme blanc 232
L’homme autochtone : une représentation du bon sauvage 236
Conclusion 241
Développement des corpus et mode de prédilection 241
Du chronotope au genre 249
Bibliographie 255
Corpus principal 255
Corpus secondaire 255
Autres oeuvres 257
Ouvrages théoriques 258
Articles théoriques 263
Thèses 267
Ouvrages et articles sur le corpus 268
Sites Web consultés 270
Table des matières 271
Quatrième de couverture 274