Moi tombée. Moi levée

En hommage à Louise Dupré, le recueil «Moi tombée. Moi levée» esquisse l’itinéraire de corps qui tombent et se relèvent, suivant le proverbe créole qui veut que toute femme a sept sauts dans l’existence, sept stations d’un long calvaire. D’où l’exigence et la transparence qui travaillent ce recueil. Danse des mots et des visages pour que fleurisse la vie dans ce «voyage abracadabrant», si fragile mais combien humain. Le pari ici demeure cette lumière qui éclaire toute chose, les mots et les êtres qui chutent dans le vertige du verbe tomber.