Image de couverture (Crac)

récupérer le village / le peuple qui disparaît / sous la force inlassable / de la vague

dont on ne trouve / plus de trace

sauf l'écho / d'une mer / qui recule maintenant / devant ce qu'elle vient d'avaler

CRAC, c’est le bruit que la terre ou le cœur font lorsque quelque chose se brise, risque de s’effondrer.
Ce recueil, c’est l’expression d’une crainte, d’un désarroi devant ce qui, pour toutes sortes de raisons, se trouve menacé ou en voie de disparaître. C’est une façon de dire non à ce qui menace de nous réduire, de nous forcer à plier l’échine, à fausser compagnie.
Paul Savoie refuse de se faire ensevelir par les forces modernes qui tendent à réduire l’être, à anéantir la conscience, la parole. Crac est son manifeste contre l’ensevelissement, son cri du cœur, son acte d’amour, bref son art poétique.