Soutien-gorge rose et veston noir

La première clause du Manifeste du célibat était pourtant claire : « Être et demeurer célibataire. » Voilà le but que s’étaient donné Chloé, Antoine et Juliette, troisamis qui ne croyaient pas en l’amour. Ils y seraient peut-être arrivés si Chloé n’avait pas décidé, un jour, de partir à la recherche du grand amour. Celui dont elle rêvaitpetite en demandant à sa mère si elle allait le trouver. Celle-ci lui répondait alors : « Qué sera, sera »… Et c’est ce que Chloé découvrira, à travers ses joies et ses peines, ses difficultés et ses surprises : les voies de l’amour sont impénétrables.