Penser la laïcité québécoise

Penser une laïcité ouverte, c’est accepter de s’engager dans la discussion des principes fondamentaux des libertés, sans faire intervenir un modèle poséà priori. Dans un contexte marqué par un pluralisme croissant, le Québec a un devoir d’ouverture, et penser les exigences de cette ouverture constitue sans doute le défi le plus important du présent. Dans les études rassemblées ici, l’ouverture est considérée non pas comme un compris, voire une équation d’accommodement, mais plutôt comme une richesse, le contraire d’une fermeture porteuse d’exclusion. Il s’agit d’une valeur, d’un principe engagé dans un débat qui ne saurait évoluer par la seule intervention d’un modèle repris d’ailleurs. Sur cette question de la laïcité, le Québec contemporain doit tracer son propre chemin et il ne progressera que si la tâche de penser est assumée comme un devoir intellectuel et si l’ouverture demeure conçue comme une valeur et non comme un obstacle. Le présent livre y contribue exemplairement.