Album de finissants

« Son récit en fragments est un livre parlant, comme si vous mettiez la main sur un album de finissants qui n’est pas le vôtre tout en ressemblant beaucoup au vôtre, inévitablement, et qu’en le feuilletant vous entendiez penser les élèves. »
Marie Hélène Poitras, Voir

« Album de finissants, la première œuvre de fiction de Mathieu Arsenault, exprime sur un ton moderne et nerveux le désarroi des élèves du secondaire. [...] Expérimentateur formel, il s’enivre de mots et hypnotise le lecteur avec une écriture presque hallucinatoire. »
Suzanne Giguère, Le Devoir