De vieilles dames et autres histoires

De vieilles dames et autres histoires

De vieilles dames et autres histoires poursuit l'exploration de la minifiction présente dans Autour des gares et Troublant (cent récits). Ici, soixante nouvelles pour aller à l'essentiel, trouver à dépeindre des univers aussi étranges que réalistes.

«Semaine après semaine, les insultes ne furent guère plus longues. Parfois, on le disait "gros", ou "puant", ou "sans intelligence des textes', "mauvais critique", "mauvais baiseur", mauvais ami". D'autres fois, on le disait "nuisance publique", "source de pestilences,"MUSELEUR DES GÉNIES EN DEVENIR". Bref, rien de bien original. Mais il y avait maintenant plus de quarante signatures différentes pour un même nombre de courriels par jour. Ça envahissait. Impossible pour lui de se détacher de son écran, figé par son désir, prisonnier devant l'expectative délectable du plaisir souhaité et si régulier. Hubert ne se sentait plus abandonné, enfin !Accompagné, passant ses journées à classer par sujet, genre, élégance de style, cruauté des propos, les courtes missives qu'il imprimait chaque fois avec minutie. Les menaces de mort maintenant, Hubert les recevait comme des gages de sa célébrité. »