Maisons pour touristes

Seize récits brefs ancrés dans un quotidien trop lourd, parfois trompeur, qui démontre l’intemporalité de l’œuvre de Bertrand Bergeron. Que ce soit par la fuite vers un ailleurs anonyme (« Parmi d’autres ») ou lors des premières étreintes d’un jeune couple (« Dans un miroir, avec quelqu’un »), les personnages se dévoilent avec une sensibilité et une pudeur qu’équilibre un style littéraire d’une exigeante précision.