Mai au bal des prédateurs

Tous les soirs, au Saloon, quand la nuit tombe, une bande de garçons se métamorphosent en créatures de rêve. Ils se parent de robes colorées, de perruques invraisemblables, montent sur scène pour chanter et pour danser. Tous les soirs, c’est le carnaval, la liberté, la transgression. Ils ouvrent leurs bras à tous, aux exclus, aux rejetés. Ils prennent sur eux toutes les blessures pour les tourner en dérision. À la fois hommes et femmes, triomphants et menacés, à la fois libres et enchaînés, ne semblent-ils pas incarner l’humanité tout entière ? Dans ce nouveau roman au lyrisme bouleversant, Marie-Claire Blais trace le portrait inoubliable d’êtres chimériques qui, chaque soir, rejouent à la perfection le drame de la joie, la tragédie du bonheur.