Mémoire errante

Port-au-Prince - Un matin d'avril 2000, Jean Dominique est assassiné. La nouvelle circule telle une tornade. Haïti est sous le choc. La démocratie et la liberté de presse ont perdu un combattant. Proches et militants décident de refuser l’oubli. Le cinéaste Jonathan Demme réalise le film L’agronome, qui retrace le parcours du journaliste. Des milliers de voix crient à l'injustice. Son épouse Michèle et sa fille Jan J. sont contraintes à l’exil. De Port-au-Prince à Miami, de Venise à Montréal, Jan J. Dominique témoigne. Elle raconte la relation au père, le devoir de mémoire, le désir de justice dans un pays gangrené par l’impunité. Elle rompt le silence, fait appel au souvenir, à l’histoire, au quotidien, et se reconstruit à travers l’écriture.
Au-delà de la chronique familiale, dans ces récits sans concession, Jan J. Dominique dévoile à la fois le règne des intouchables et la soif de liberté d'une société qui n'en finit pas de mourir sous des balles assassines.

Table des matières

Table des matières
Mémoire errante 1
2. LES CAHIERS DE L'ÉPHÉMÈRE 77
3. TRAVERSER LA FRONTIÈRE 127
Table 179