Chambre 503

Avec sensibilité et sérénité, Hélène Harbec nous fait vivre les derniers mois d’un homme malade, que sa fille a choisi d’accompagner jusqu’à la mort.

Chambre 503. Dernier lieu d’un homme qui marche lentement vers la mort.

À son chevet, sa fille.

De mois en mois, elle assiste, impuissante, à la souffrance et à la dégradation physique de son père. À chaque visite, elle note dans un carnet ses échappées, ses petits oublis, comme ses beaux moments de lucidité, tapissés de souvenirs et d’éclats de rire.

À l’image du voyage qui transforme les voyageurs, cette traversée du temps et de l’espace laisse ses empreintes tant chez celui qui se meurt que chez celle qui veille.

Un récit touchant sur le douloureux passage de la vie à la mort d’où émerge, de page en page, une véritable histoire d’amour entre un père et sa fille.